AT Âtres et bougies (1)

Le fanzine Pénombres a lancé un appel à textes intitulé âtres et bougies. Je lorgne dessus depuis que j’ai lu le nom de l’AT, et je me suis finalement décidée en début de semaine : j’écrirai là dessus.

J’ai commencé par faire quelques recherches. Sur lesquelles j’ai appuyé mon idée de base. Bon, ça ne ressemble plus du tout à ce que j’ai déniché sur le net et qui m’a donné l’idée. Mais comme quoi, une phrase qui saute aux yeux dans un texte banal peut parfois devenir totalement autre chose.

Et puis bon, j’ai développé l’idée de base. Les deux personnages principaux commencent à devenir moins flous. Je sais où je vais. Par contre, le comment j’y vais est encore un peu abstrait. J’en suis à la moitié du synopsis, et je n’arrive pas à me concentrer. Je n’arrête pas de regarder par la fenêtre, d’actualiser mon navigateur internet. De temps en temps j’écris une ligne, je pose mon stylo pour envoyer un sms, je reprends mon syno, et de nouveau je me concentre sur autre chose. Je préfère venir aligner des mots ici, ça demande moins d’efforts.

Et pourtant j’ai le stylo qui me démange.

Je me demande si l’histoire que je suis en train de développer est assez intéressante, du coup. Après tout, si je n’arrive même pas à écrire le synopsis d’un trait, est-ce que mes potentiels lecteurs seraient intéressés par ça ? Est-ce que le fond est assez bien pour soumettre mon texte à l’AT ?

Ceci dit, après avoir soumis mon premier jet pour l’AT glace aux avis de la mare, et avoir reçu des avis positifs sur l’idée de base, j’étais quand même mortifiée de faire lire ma nouvelle à monsieur, hier soir. Peur qu’il trouve ça nul. Alors qu’au final il a bien aimé. Alors… va peut-être falloir que je me mette un coup de pied aux fesses (oui je parle au figuré, je ne suis pas vraiment assez souple pour ça) et que je vois ce qu’il sort de cet AT âtres et bougies avant de vraiment juger de la pertinence de ce que j’écris…

Je vais déjà aller manger. Ca sera un bon début.

Publicités

2 réflexions sur “AT Âtres et bougies (1)

  1. c’est marrant, je suis incapable pour ma part d’écrire un syno pour une nouvelle. Toute l’histoire me vient en général dans ma tête, je sais où je vais mais je ne travaille rien en amont. Pour les romans, j’écris quelques notes mais sans plus, je fonctionne beaucoup en comptant sur ma mémoire. Comme quoi, chacun est différent ! Et dans l’écriture encore plus !

    J'aime

    • En fait j’ai une mémoire de poisson… et je ne suis pas forcément le synopsis à la lettre, mais parfois j’ai des idées sympas pendant l’écriture du synopsis que je n’aurais peut-être pas eues plongée dans l’écriture.
      Et puis je trouve ça sympa d’avoir un prémice du 1er jet, sur lequel se baser. Ca me permet aussi d’étoffer un peu mes personnages et de les découvrir « en douceur », sans forcer le « aloooors, je lui mets un grain de beauté à elle ou pas ? » par exemple. Ou de retravailler l’ordre des scènes (là j’ai commencé mon synopsis par une description, que je vais intégrer au final à la scène que j’ai décris après)
      Mais heureusement qu’on est différents 🙂 ça serait triste sinon 🙂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s